Breaking News

Quid de devenir un auto entrepreneur en Belgique

auto entrepreneur

Envie de vous lancer à votre propre compte et devenir auto entrepreneur ? Vous ne souhaitez pas créer une entreprise d’envergure ni engager des collaborateurs ? En bref, vous avez envie de devenir un auto entrepreneur ? Voici les règles belges que vous devez connaitre pour vous lancer.

Avoir un compte bancaire professionnel

Pour commencer, après quelques changements dans la loi, désormais, les auto entrepreneurs doivent aussi avoir un compte bancaire professionnel pour commencer à œuvrer sur le marché Belge. On ne fait plus de différence entre les travailleurs indépendants ou les freelances. Selon les autorités, ce serait un moyen pour faciliter le travail de l’expert comptable Saint-Gilles pour le suivi de l’évolution et de la rentabilité de votre activité. Sans compter que cela vous évite de mélanger les avoirs de votre entreprise et les vôtres, quitte à vous déclarer en faillite personnelle.

Les autorités n’entrent pas dans le choix de votre domiciliation bancaire pour que vous ayez un compte bancaire professionnel disponible.

Avoir un numéro de NIF et de Stat

Vous devez également faire quelques démarches pour l’obtention d’un numéro NIF et d’un stat. Cela vous permettra de vous enregistrer comme contribuable et de compter les participations sociales que vous devez régler tous les ans pour les revenus de votre activité.

Quelques documents seront notamment nécessaires pour la déclaration de votre entreprise pour avoir des cartes professionnelles de ce genre : un certificat de domicile, une copie de vos papiers d’identité, etc.

Quand bien même la déclaration de votre entreprise au NIF et au Stat serait une démarche administrative. Votre expert comptable Saint-Gilles pourra tout de même vous aider en ce sens afin de faciliter les choses et gagner du temps dans le remplissage des formulaires, le dépôt des demandes, etc.

Trouver une domiciliation à votre activité

Il importe également de trouver une domiciliation à votre activité. Pour un auto entrepreneur en Belgique, il existe plusieurs solutions pour ce faire. Ce peut être notamment la déclaration de l’entreprise chez vous. Dans ce cas, vous aurez besoin de votre certificat de résidence personne pour l’établissement des demandes.

Ce peut être également en louant un bureau professionnel. Mais cela peut vous revenir assez cher sur le long terme. Et ce serait une trop grosse dépense que vous ne devriez pas pouvoir vous permettre.

Ce peut être enfin la location d’une adresse de domiciliation qui est une alternative à mi-chemin entre les deux. La prestation ne coute que quelques euros et vous permet de séparer totalement votre vie privée de votre vie professionnelle.

S’enregistrer auprès de la RCS

Ce n’est qu’une fois ces conditions réussies que vous pouvez faire une demande d’enregistrement au RCS de Belgique. C’est aussi une étape obligatoire, car, quand bien même vous seriez un auto entrepreneur, vous aurez tout de même besoin d’un Kbis pour prouver la légalité de votre société sur le marché.

En outre, l’enregistrement de votre activité auprès de la RCS est une condition sine qua non de l’obtention d’une carte professionnelle qui vous ouvrira plus facilement les portes sur le marché. Malgré qu’ils font appel à des prestataires en ligne, les consommateurs font tout de même attention au professionnalisme et à la légalité des professionnels à qui ils font appel.

Sachez que l’enregistrement auprès de la RCS n’est pas compliqué.  Ce sera d’autant plus le cas si vous vous faites aider d’un expert comptable. Il suffit de remplir un formulaire et de fournir quelques justificatifs. En Belgique, il est même possible de faire les démarches en ligne en quelques clics. Et à chaque changement concernant votre activité, vous devriez en informer les autorités pour le changement de votre kbis pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *