Breaking News

Tout savoir sur la pratique des travaux d’élagage

Elagage arbre

Par définition, élaguer un arbre consiste à le débarrasser des branches mortes ou abimées pour éviter les dommages causés par leurs chutes. À part cela, l’élagage est une technique qui permet de guérir la plante, car les branches malades de celle-ci vont être également coupées. Outre la question de sécurité et de santé de l’arbre, on entreprend des travaux d’élagage afin de donner une bonne structure à l’arbre. Il doit être entrepris sur les arbres fruitiers comme les arbres d’ornement.  Dans le présent article, nous allons voir l’essentiel à savoir sur l’élagage, notamment la période à laquelle il est réalisé, les outils indispensables pour cela et enfin le choix d’une entreprise spécialisée.

Quelle est la période propice pour l’élagage ?

Noter que la période à laquelle réaliser les travaux d’élagage varie en fonction de l’espèce, des caractéristiques (hauteur, volume, âge) et de l’implantation de votre arbre. En général, la fin de l’automne est la période à laquelle les travaux commencent. Celle-ci est par la suite prolongée jusqu’en hiver. En effet, élaguer un arbre après la chute de ses feuilles est bénéfique tant pour l’arbre que pour le travailleur.

Pour l’arbre, il est en période repos végétatif, c’est-à-dire que le mouvement de la sève est limité. La coupe entreprise en hiver n’aura donc pas pour conséquence une coulée importante de la sève. Par conséquent, la plante souffre moins. Outre cela, la prolifération des maladies et infections et limitées, car le froid n’est pas favorable au développement des bactéries.

En ce qui concerne l’élagueur, l’hiver lui offre plus de visibilité sur les branches qu’il a coupées. En fait, l’identification des branches mortes ou malades est facilitée par l’absence de feuillage. Aussi, cela leur permet de mieux se déplacer en hauteur. Toutefois, le gel recouvrant les branches de l’arbre rend les travaux plus complexes. Ainsi, confier leur réalisation à des professionnels à l’exemple de cet élagueur dans le 94 est indispensable.

De quels outils les élagueurs ont-ils besoin ?

Chaque élagueur doit impérativement se munir d’un équipement de protection individuelle ou EPI pendant leur intervention. Cela étant fait pour garantir leur sécurité. Globalement, un EPI est composé de plusieurs équipements, dont un casque de protection, une visière, ou écran facial de protection, des protecteurs auditifs, de gants de protection, d’une jambière ou pantalon anti-coupure, des bottes et d’un harnais de sécurité.

Dans la réalisation proprement dite des travaux, un élagueur doit s’équiper, selon le diamètre des branches à couper, d’un sécateur, d’une scie et d’une tronçonneuse. Cette dernière est l’outil le plus utilisé en raison de son efficacité. Elle peut être alimentée soit par une batterie, soit par le carburant. Toutefois, il existe une scie qui répond à la norme européenne harmonisée NF EN ISO 11681-2. Il s’agit d’une scie fonctionnant grâce à une batterie et est moins polluante que la scie alimentée par le carburant. Elle est idéale pour la coupe des branches en hauteur grâce à sa légèreté. Dans de rares cas, les élagueurs peuvent la manipuler d’une seule main. Néanmoins, à cause du bruit assourdissant occasionné par les tronçonneuses, aucun élagage ne peut être réalisé en dehors des horaires fixés par la loi.

Comment bien choisir une société spécialisée dans les travaux d’élagage ?

Comme vous l’avez constaté, l’élagage est une tâche qui requiert non seulement un savoir-faire particulier, mais aussi une large connaissance en botanique et en agriculture. En effet, ses connaissances lui permettent d‘adapter le type de traitement en fonction de l’espèce de l’arbre. L’élagage ne peut donc se faire sans prendre en compte différents paramètres. Ainsi, le recours à une entreprise spécialisée dans l’élagage est une solution qui s’offre à vous. Faut-il encore savoir choisir celle à qui confier nos travaux pour l’obtention du résultat escompté. Pour ce faire, renseignez-vous sur les différentes prestations de services proposées par la société. Ensuite, demandez à voir le statut de celle-ci. En général, une société légalement formée est affiliée à une assurance professionnelle. Vous pouvez ainsi bénéficier d’une réparation en cas de soucis dans la réalisation des travaux. Enfin, prenez comme référence les réalisations de la société. Demandez à voir un extrait de ses travaux ou sollicitez l’avis de ses anciens clients en cas de doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *