Breaking News

Les problèmes de carte mère les plus courants, et comment les résoudre

La carte mère de votre ordinateur est un composant essentiel qui joue un rôle majeur dans le choix des autres composants que vous pouvez installer ou non. Cependant, les cartes mères ont la réputation d’être difficiles à dépanner, ce qui fait que certains passionnés de PC craignent d’y toucher, et encore plus de tenter d’en remplacer une. En de rares occasions, il se peut même que vous ayez des problèmes de carte mère avec un nouveau PC. Il peut s’agir de redémarrages aléatoires, d’un refus de démarrer, de plantages continus avec des exceptions fatales, des opérations illégales et des messages d’erreur de protection générale.

Pas assez de puissance

Il est vrai qu’il est un peu cliché d’indiquer « vérifier l’alimentation » comme première étape d’un guide, mais il s’agit ici d’un impératif absolu car les cartes mères n’ont pas qu’une seule connexion d’alimentation, mais deux. Il y a un connecteur principal de 20 à 24 broches et un deuxième connecteur de quatre ou huit broches cachées par le socle du processeur. Beaucoup de gens oublient le second connecteur – nous l’avons déjà fait à l’époque où nous construisions des PC, il faut donc vérifier que les deux sont correctement branchés. Débranchez-les et rebranchez-les si vous n’êtes pas sûr qu’ils soient bien fixés.

Assurez-vous que les deux fiches sont bien en place et qu’elles sont correctement associées aux bons cordons d’alimentation. Cela résoudra de nombreux problèmes, notamment ceux qui surviennent lors de l’installation d’une nouvelle carte mère pour la première fois. Vous devriez également envisager d’exécuter des diagnostics matériels et utilitaires si cela est possible sur votre PC, tels que l’outil de diagnostic des processeurs Intel, CPU-Z et le test de performance PassMark.

Composants mal installés

Les composants peuvent provoquer un dysfonctionnement de la carte mère s’ils ne sont pas correctement installés. Dans certains cas, il se peut que votre ordinateur ne passe même pas le test POST (mécanisme d’autodiagnostic utilisé par les PC lors du démarrage) ou ne s’allume même pas. Les coupables potentiels sont le processeur, la carte vidéo et la mémoire vive.

Le mauvais positionnement de la carte vidéo et de la RAM sont les sources les plus probables de vos problèmes, car les problèmes dans ces domaines sont faciles à négliger.Ce sont les raisons qui vous poussent à devoir réparer la carte mère de votre ordinateur si vous ne faîtes pas attention. Pour cela, examinez la carte vidéo et assurez-vous qu’elle est bien positionnée sur toute la largeur de l’emplacement PCI-Express. Puis, poussez-la fermement vers le bas, juste pour être sûr.

Le logement de la mémoire vive comporte deux ailes en plastique qui doivent s’enclencher sur les côtés de chaque barrette de mémoire. Elles doivent être placées verticalement à 90 degrés de la surface de la carte mère et bien insérées autour des languettes situées de chaque côté de vos barrettes de mémoire vive. Si l’une ou les deux ailes sont légèrement de travers, la mémoire vive n’est pas correctement installée.

Il est beaucoup plus difficile d’installer correctement un processeur, mais cela vaut la peine de vérifier si vous êtes vraiment dans le pétrin. Les broches et l’emplacement du processeur et de la carte mère doivent être correctement alignés. Une fois inséré, le processeur doit reposer à plat sur la surface de la prise. Le dissipateur thermique du processeur doit également être fermement fixé.

Pour plus d’informations sur l’installation ou la réinstallation d’un processeur, consultez nos guides d’installation des processeurs Intel et AMD.

Un court-circuit

Les cartes mères sont remplies de condensateurs et de connexions soudées qui acheminent les données et l’alimentation d’une partie à l’autre de la carte. Comme vous l’avez peut-être remarqué, la carte mère est maintenue en hauteur par rapport au boîtier du PC par une série de « supports » vissés d’environ un quart de pouce d’épaisseur. Ces supports existent parce que la carte mère peut provoquer un court-circuit si elle entre en contact avec d’autres composants métalliques, ce qui fait que les condensateurs peuvent exploser, se gonfler et même laisser fuir du liquide, ce qui rend l’inspection physique des composants cruciale pour le diagnostic des problèmes. Cependant, à moins que vous ne soyez extrêmement confiant dans vos compétences avec un pistolet à souder, il est préférable de laisser le remplacement de vos condensateurs aux professionnels.

Une carte mère présentant un court-circuit peut ne pas passer le processus POST, le terminer mais se comporter de manière erratique, ou encore démarrer mais se planter de manière aléatoire. L’échec du processus POST est le symptôme le plus fréquent, mais d’autres situations peuvent se produire même si un contact occasionnel est établi entre la carte mère et le boîtier.

Examinez la façon dont votre carte mère est installée. Vérifiez que vous avez utilisé les fixations qui empêchent la carte mère d’entrer en contact avec le boîtier et assurez-vous que les parties non supportées de la carte mère ne se sont pas pliées vers l’intérieur du boîtier. Vérifiez également que tous les fils internes sont correctement protégés par un revêtement extérieur en caoutchouc ou en plastique.

Pas de connexion au bouton d’alimentation du boîtier

Le bouton d’alimentation du boîtier de l’ordinateur est relié à la carte mère par un petit fil fin à deux broches. Sans cette connexion importante mais facile à manquer, votre ordinateur ne démarrera pas. En effet, la carte mère ne reçoit jamais l’ordre de démarrer si vous appuyez sur le bouton d’alimentation alors que le fil n’est pas connecté aux bonnes broches de votre carte mère. Il est difficile de croire qu’une broche tordue ou mal alignée puisse vous causer autant de soucis, mais avec une main ferme et une détermination sans faille, il est possible de remédier à ce problème. Notez qu’en essayant de redresser les broches, vous risquez de les casser et de devoir remplacer des composants tels que votre processeur, alors réfléchissez bien avant d’essayer vous-même.

Le branchement du bouton d’alimentation peut s’avérer difficile. Contrairement à de nombreux autres connecteurs de cartes mères, qui sont conçus pour rendre impossible toute installation incorrecte, le connecteur du bouton d’alimentation n’est généralement identifié que par de petits symboles tels que Pwr+ et Pwr-. Le problème est aggravé par le fait que la connexion du bouton d’alimentation en façade fait partie d’un ensemble de connexions, de sorte qu’il est facile de connecter accidentellement l’alimentation aux broches qui contrôlent le bouton de réinitialisation ou le voyant du disque dur.

Pour résoudre ce problème, vous aurez besoin du manuel pour confirmer l’emplacement du connecteur du bouton d’alimentation, et vous aurez (peut-être) besoin d’une loupe pour aligner correctement la connexion avec les broches. Si vous ne trouvez pas votre manuel, le fabricant de votre carte mère devrait en proposer une version PDF sur le site de la société. Il suffit de rechercher le numéro de modèle de votre carte mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.