Breaking News

Les lieux autorisés pour faire une inhumation au Luxembourg

inhumation cimetière

Au Luxembourg, la mise en terre ou le dépôt des cendres requiert une autorisation écrite de la part d’un officier de l’état civile de la commune où le décès a eu lieu. Dans le pays, il est interdit de garder l’urne contenant des cendres à la maison et de les éparpiller n’importe où comme on le fait ailleurs. Focus sur les endroits où il est permis de procéder à une inhumation au Luxembourg.

Le délai pour inhumer un mort

Le délai admis pour organiser des funérailles au Luxembourg est de 24 à 72 heures après le décès. Ailleurs, il peut aller jusqu’à 6 jours. Mais pour disposer d’un délai de 72 heures jusqu’à l’enterrement ou la crémation, il faut déposer une demande motivée au vu d’un certificat que le médecin-inspecteur délivre. Ainsi, la famille d’un défunt ne dispose que de 3 jours maximum pour déterminer le lieu d’inhumation du corps et préparer la cérémonie d’obsèques.

Les conditions d’enterrement ou d’incinération au Luxembourg

Les modalités d’inhumation au Luxembourg dépendent des situations. On peut demander une autorisation d’inhumation au moment de la déclaration de décès si la mort a eu lieu dans la même commune où l’inhumation sera effectuée. Si l’enterrement ou le dépôt des cendres se fera dans un autre lieu, l’autorisation sera remise par l’officier de l’état civil de la commune où le décès est survenu. Mais au cas où le décès est arrivé à l’étranger, celle-ci est établie par rapport aux renseignements donnés à l’officier de l’état civil de la commune d’enregistrement. Au Luxembourg, la crémation d’un mort n’est permise qu’avec une autorisation de l’officier de l’état civil du lieu de décès. L’autorisation est délivrée au vu de ces pièces:

  • document prouvant la volonté du défunt d’être incinéré
  • certificat médical écartant l’existence d’un signe de mort violente
  • certificat « pace-maker »

Les endroits où l’on peut être inhumé au Luxembourg

Il existe différents lieux d’inhumation au Luxembourg: dans un cimetière, en pleine nature ou bien au jardin du souvenir

Dans un cimetière

L’enterrement reste une pratique courante dans le monde entier, y compris dans le pays. La cérémonie d’enterrement qui est civile ou religieuse peut se faire dans le cimetière où le cercueil contenant le corps du défunt sera mis en terre. L’ensemble des démarches administratives liées au transport du corps, à la mise en bière et à l’enterrement peuvent être confiées à une entreprise de pompes funèbres.

En pleine nature

Actuellement, l’inhumation dans un cadre naturel devient de plus en plus répandue. La dispersion des cendres dans une forêt, dans un lac, en haute montagne, dans l’air (à haute altitude), etc. gagne en popularité. A noter qu’il est interdit de disperser des cendres par voie aérienne au Luxembourg. Mais, les agences funéraires peuvent l’organiser à l’étranger, sur demande des proches du défunt. En outre, pour le dépôt des cendres en mer, en fleuve ou en rivière, il faut utiliser le navire d’une campagne maritime spécialisée pour transporter l’urne. Cette dernière doit être fabriquée en matériaux biodégradables. Elle est plongée dans l’eau d’une zone réglementée, hors de la zone des trois milles. A noter qu’il est particulièrement prisé de déposer les cendres aux pieds d’un arbre en forêt, au niveau des racines. A ce jour, il existe différents cimetières forestiers au Luxembourg, à :

  • Kayl
  • Betzdorf
  • Cessange
  • Bissen…

Au Jardin du Souvenir

Ces derniers temps, les familles et les proches d’une personne décédée au Luxembourg comme ailleurs tendent à demander un service incinération aux sociétés de pompes funèbres. Pour cause : la crémation est plus pratique et généralement moins coûteuse que l’enterrement. En outre, les cendres peuvent être déposés dans une urne dans un columbarium/au cimetière ou dispersées au Jardin du Souvenir à Luxembourg-Hamm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *